Mes découvertes/mes réflexions·Non classé

Sophrologie

Il est temps que vous parle de ma formation en sophrologie débutée en janvier. Elle se déroule un week end sur deux. Je ne savais pas du tout en quoi cela consistait… et peut-être êtes-vous dans ce cas-là aussi. Alors je vais essayer de vous expliquer cela le plus clairement possible.

Pour commencer, la sophrologie n’a pas de vocation à soigner. Et non! Alors tous les articles que vous lisez sur la sophrologie qui soigne, ou sur la sophro-thérapie… Et bien ce n’est pas de la sophrologie! Alors qu’est-ce que c’est et à quoi sert-elle me direz-vous?

Voilà, voilà! J’me lance…

La sophrologie, inventée par Alfonso Caycedo est à la fois une science qui étudie la conscience humaine et une pratique composée de techniques visant à amplifier le lien corps-esprit.

Elle vise la conquête ou le renfort de l’équilibre entre nos émotions, nos pensées et nos comportements. (http://www.sophrologie-info.com – Pascal GAUTIER)

Elle est fondée sur 3 principes fondamentaux:

  • Vivre le schéma corporel avec plus de présence,
  • Renforcer l’action positive en développant les éléments positifs du passé, du présent et du futur et mieux utiliser nos ressources personnelles,
  • Développer la réalité objective afin de voir les choses comme elles sont et ainsi développer plus d’efficacité dans l’action.

C’est donc une pratique, au croisement de la relaxation occidentale et la méditation orientale qui permet à chacun de trouver ses propres ressources et d’améliorer sa qualité de vie. Elle permet de dynamiser de façon positive les qualités et ressources dont nous disposons. Elle favorise également le développement de nos capacités d’adaptation à l’évolution de nos conditions de vie.

Elle se pratique au quotidien, après que vous avez été préparé par un sophrologue certifié. C’est réellement une pratique passionnante qui permet de mieux se connaître et de voir sa vie d’une manière bien plus positive.

 

Mes découvertes/mes réflexions

Au diapason…

Je suis en questionnement ces derniers jours. J’ai fait tout ce qu’il fallait pour que la vie me sourie. J’ai posé des actes en accord avec mes valeurs et mes besoins. Je pratique la présence en méditant aussi souvent que je le peux. J’ai créé mon tableau de vision (je vous l’ai partagé, Magies du jour). J’essaie du mieux que je peux d’être une bonne personne… Mais c’est peut-être là que le bât blesse, je n’arrive pas à garder mon calme face à des personnes agressives. Et je suis agressive en retour.

Et bien, l’Univers me refuse de trouver un logement qui me conviendrait alors que cela devient réellement urgent car impossible de continuer à vivre dans les conditions actuelles.

Je n’arrive pas à comprendre le message… Ou peut-être est-ce que je ne suis pas encore suffisamment à l’écoute des signes ? Peut-être ai-je laissé passer des occasions ?… Je n’ai pourtant pas l’impression de cela. J’y suis au contraire super attentive. Peut-être que je ne lâche pas assez prise dans cette recherche, que je vise trop le but et pas assez le chemin ?

??? Je n’en sais rien. La seule chose que je sais… c’est que je dois faire avec. Ne pas laisser mon mental se raconter des films plus terribles les uns que les autres. Je dois garder confiance et surtout continuer à être patiente. C’est peut-être là le grand apprentissage de cette aventure : Je suis pressée mais les événements se liguent pour que j’apprenne la patience.

Alors, patience et confiance seront les prochaines capacités à intégrer lors de mes séances d’entraînement à la sophrologie.

Belle soirée à vous et soyez attentifs aux signes et synchronicités.;-)

Mes lectures

Nos croyances

Je suis en train de lire ce roman, facile et agréable à lire: et j'ai dansé pieds nus dans ma tête.jpg

Il y a dans ce roman, beaucoup de recettes « bonheur » pour mieux vivre sa vie, en étant en accord avec soi. Alors, je sais bien qu’il ne suffit pas d’appliquer des recettes pour être heureux dans sa vie. Mais quelques principes présentés dans cet ouvrage sont intéressants et notamment celui sur les croyances limitantes que l’on entretient soi-même. Nous sommes envahis de croyances que nous avons intégrées tout au long de nos expériences de vie, mais aussi de croyances transmises par notre famille, nos amis, notre environnement social. Nous les avons faites nôtres, alors que nous ne sommes pas forcément en accord profond avec elles.

Dans cet ouvrage, il est préconisé de faire un examen précis et honnête de toutes nos croyances limitantes. Nous prenons ainsi conscience des entraves que nous posons nous-mêmes à nos actes. Il s’agit ensuite de transformer ces croyances, de formuler celles qui sont réellement les nôtres, du fond du coeur et de les intégrer à notre façon d’être.

J’ai commencé hier à lister certaines de mes croyances, notamment sur mon métier, mon avenir professionnel, mon rapport à l’argent, mon rapport à mes proches, etc… Cette première étape est déjà très éclairante sur tout ce qui peut entraver mes actions ou mettre des grains de sable dans mes relations aux autres. Mais la seconde étape est super chouette. En se posant un moment, lors d’une méditation par exemple, ou dans un moment de silence, prenez une de vos croyances et observez ce qui se passe en vous quand vous transformez cette croyance en quelque chose de plus positif. Notez la sensation corporelle d’ouverture et de bien-être qui émerge. Alors, vous pouvez écrire votre nouvelle croyance… Et la relire autant de fois qu’il le faudra pour que votre esprit et votre corps l’intègre.

Exemple? Actuellement, une de mes croyances est que mon travail actuel de fonctionnaire me retient prisonnière, et qu’il va être difficile pour moi de le quitter pour suivre ma nouvelle orientation vers la sophrologie. J’ai transformé cela en envisageant une toute autre manière de le quitter: temps partiel avec activité parallèle au sein de mon association… Et là, l’horizon s’éclaire.

Et vous, quelles sont vos croyances limitantes?

poésie

Pleine lune

pleineluneetoiles Êtes-vous comme moi, sensible à la magie de la lune? Hier, je l’ai contemplée au travers des nuages. J’ai également contemplé les constellations présentes au-dessus de ma tête. Je suis chaque fois prise d’une drôle d’émotion: je suis d’abord touchée par la beauté de ces astres qui brillent dans cette immensité noire. Puis, je me sens si petite et en même temps heureuse de pouvoir contempler l’univers qui m’entoure. À chaque fois, je me sens connectée à la planète qui m’abrite, ainsi qu’à tout ce qui m’entoure, bercée que nous sommes par le rythme de la Lune.

Même sans en être conscients, nous sommes soumis à cette loi d’attraction de la Lune. Je n’évoquerai pas les statistiques (vraies ou fausses) sur les naissances de pleine Lune, la pousse des cheveux, etc… J’évoquerai juste mes difficultés à chaque fois, à dormir lors des nuits très claires de pleine lune. Et cela aussi, je le trouve magique. Je me sens en lien avec cet astre si lointain. Elle agit sur ma physiologie, rythme mes cycles. Je suis comme toutes les femmes réglées, une fille de la Lune.  Je suis reconnaissante de pouvoir la contempler encore et encore. Je la remercie de provoquer en moi ces belles émotions.

Belle soirée à tous.

Mes découvertes/mes réflexions

Inspiration et créativité

Il ne vous a pas échappé que mes articles se font rares ces derniers temps. Il se trouve que l’inspiration ne vient plus me visiter. J’attribue cela à ma situation actuelle. En effet, depuis quelques semaines, j’ai pris deux décisions qui m’ont fait sortir de ma zone de confort. Si certains d’entre vous ne savent pas ce qu’est ce concept de zone de confort, je vais essayer de l’expliquer succinctement et surtout le plus simplement possible. Il s’agit en fait des différentes zones habituelles dans lesquelles vous évoluez depuis longtemps, et dans lesquels vous avez vos repères. il s’agit de vos habitudes touchant tous les domaines: travail, couple, enfants, vie personnelle, etc. Ce sont ces zones auxquelles vous êtes si habituées que vous n’y faites plus attention. Elles ne vous apportent pas nécessairement la joie mais vous préférez rester là où vous en êtes car vous les connaissez, et que l’inconnu fait peur.

J’ai donc pris deux décisions qui m’ont directement envoyée dans une zone d’inconnu pas du tout confortable. Mes repères ne sont pas tous bousculés mais cela ne saurait tarder. Alors comme tout bouleversement de vie, cela demande beaucoup d’attention pour poser de nouvelles bases de vie. De fait, mon esprit est accaparé par tous ces changements, recherches et apprentissages. Et de fait, il s’est fermé à l’inspiration, à la créativité. Même les méditations quotidiennes ne me permettent pas de faire le vide. Je ne m’inquiète pas. Je sais que quand le moment sera venu, quand tout sera apaisé, elle reviendra me visiter, comme elle l’a toujours fait.

Ce que je découvre en cette période « inconfortable », c’est cette toute nouvelle certitude, ancrée au fond de moi: Je suis là où il faut que je sois, je suis à ma place. TOUT EST PARFAIT. 

poésie

Magies du jour

Allez, je me lance. J’ai envie de vous partager deux événements « étranges » survenus aujourd’hui… Comme envoyés du ciel 😉

Il y a quelques jours, cherchant un logement, je tombe sur une annonce dont les photos du jardin m’attire inexorablement. Hélas, la description de la maison ne convient pas à ce que je recherche: trop petite, déjà meublée… bref! J’appelle quand même, car le paysage m’attire trop… Et je pense à mes chats qui seront heureux là-bas comme des coqs en pâte. Mais la dame me dit qu’elle pense que ça n’ira pas car trop petit pour ce que je recherche. Je raccroche… Mais je ne peux pas m’empêcher d’y penser. Je rappelle 1 heure plus tard et je lui dis que je veux quand même visiter.

J’y suis allée ce midi. Et oui, elle est trop petite et ne convient pas… Alors, elle est où la magie? Et bien, elle est dans le contact que j’ai eu avec cette personne. Incroyable. Je n’ai jamais vécu une connexion aussi immédiate. Elle m’expose en 15 minutes son point de vue: Que cette maison a forcément un locataire qui conviendra, et que moi, je trouverai forcément cette maison que je cherche. Elle me parle des énergies, des vibrations, de l’Univers et des demandes que l’on peut lui adresser. Elle me dit qu’elle pratique l’astrologie!!… Je suis en phase. Nous nous reconnaissons comme deux soeurs… Au moment de la quitter (15 minutes se sont écoulées seulement), je lui confie que je suis ravie de l’avoir rencontrée et elle m’invite à venir la voir quand j’en ai besoin, car elle sait que nous avons des choses à partager.

Quand je pense que j’ai pensé avant d’aller voir cette maison, que je perdrai mon temps parce que je savais bien que la maison ne serait pas assez grande. Mais j’ai suivi mon intuition… Et j’ai vécu un moment intense inattendu.

Et ça ne s’arrête pas là. Ce matin, j’avais laissé un message pour une autre annonce, mais la personne me répond qu’elle n’est plus libre. Deux heures plus tard, il m’envoie un autre sms pour me demander ce que je recherche, car il a un autre bien à louer. Et ce qui est très étrange, c’est qu’habituellement les maisons ne viennent pas à vous. Alors, je ne sais pas si je prendrai sa maison… Mais ce petit événement m’a surprise et ravie. J’ai eu un contact téléphonique très bienveillant avec ce monsieur.

En tout cas, j’ai repris mon tableau de vision. Le voici. Peut-être pourrai-je bientôt vous partager la photo de mon nouveau chez-moi? ;-)))tableau-vision2.jpg

Mes découvertes/mes réflexions

Suivre son intuition

Ces derniers jours, je découvre la clairvoyance qui surgit quand je décide de suivre mon intuition. Je ne sais comment expliquer ce qu’est la véritable intuition. Tous les mots que j’ai pu lire à ce propos n’explique pas ce qu’elle est. Il faut la ressentir pour comprendre. Ce qui m’a longtemps empêché de la suivre, c’est le manque de confiance en moi, le manque d’estime de soi. Croire toujours que la parole de l’autre a plus de force que ce que je peux ressentir. Me culpabiliser des pensées qui pouvaient surgir de mon coeur, car longtemps, j’ai entendu que j’avais tort… ou que j’étais paranoïaque, ou toute autre chose qui sapait encore plus mes fondations, ma confiance.

Mais quand j’ai commencé à écouter mon intuition, j’ai vu ce sur quoi je m’étais longtemps aveuglée. J’ai même pu me rendre compte de la noirceur de certain (e)s, de leurs mauvais desseins. Mais cela me permet de me sentir tellement plus forte. Je sais maintenant à quoi m’en tenir sur certaine personne de mon entourage et j’en suis heureuse… et reconnaissante.

Mon esprit et mon corps (tout comme les vôtres) sont pleins de ressources et d’une énergie qui sont à notre service. Il s’agit juste de leur faire confiance.

Mes découvertes/mes réflexions

Toujours le bon chemin

Je ne sais pas vous, mais quand j’ai des décisions à prendre (importantes ou pas), j’y mets toutes mes capacités de réflexion. je ne lâche rien (Ah, ce lâcher-prise pour lequel je m’entraîne encore et encore). J’y pense encore et encore… Et surtout j’ai peur. Peur de me tromper, de choisir la mauvaise option. Celle qui ne sera pas le juste choix pour moi.

Et ce matin, sous la douche (oui, oui, même là j’arrive à oublier de profiter du moment présent)… Alors sous la douche, il m’est venu que quelque soit la décision que je dois prendre, il n’y a pas de mauvais choix. Quelque soit la route choisie, il y a des leçons à apprendre. Il y a du bonheur à en tirer. La vie se déroulera et offrira ce qu’elle a à donner. Alors, je respire, je m’allège! Rien de grave dans cette prise de décision. Quelque soit mon choix, il n’y aura pas d’échec, pas de fausse route. Allez… En avant!

poésie

Petites magies

Juste un petit article pour vous partager les petites magies vécues le week end dernier.

D’abord, la magie de retrouver mes compagnes de formation en sophrologie. Formation débutée il y a presque 3 semaines, pour laquelle nous nous retrouvons un week-end sur deux.  La magie, c’est de découvrir une nouvelle discipline qui tombe à pic en ce moment, et qui fait tant de bien à mon mental. C’est aussi de se retrouver pour déjeuner dans un joli parc de Marseille, sous un soleil printanier… et de découvrir les premiers amandiers en fleurs! C’est pique-niquer juste à côté et sentir l’odeur du pollen tout sucré, l’odeur du miel et d’entendre déjà bourdonner les abeilles… Un régal.IMG_1771

La magie c’était aussi d’aller ensuite marcher dans la colline, un petit moment, entre comparses de formation et nous partager des moments de vie, des questions, des émerveillements à propos de cette nouvelle formation incroyable. La magie était aussi dans les rires partagés avec le groupe et les émotions révélées pour certaines.

Mais c’est aussi de recevoir une belle branche de mimosa odorante et ensoleillée offerte par une élève. C’est également rire avec les collègues, se confier et recevoir un soutien, un regard, une complicité.IMG_1766

Je vous souhaite à tous de belles petites magies à vivre chaque jour.