Et si on parlait de...

Mon rituel de méditation

Aujourd’hui, je vous parle de mon rituel de méditation (que j’essaie de faire quotidiennement). Je le pratique au réveil, avant le petit déjeuner, très tôt (mais certains matins, c’est dur de se lever).

J’aime ce moment où j’installe mon plaid par terre, mon zafu (petit coussin de méditation bien confortable). En général, le chat s’installe avec moi sur le plaid et attend que j’ai fini. Je cherche la meilleure position qui me permet de tenir 20 mn sans trop bouger. Puis je mets en route mon smartphone, soit avec l’application « Petit Bambou », soit pour mettre de la musique relaxante. Puis je me laisse guider par la voix de l’application qui m’apprend à me focaliser sur ma respiration, mes sensations physiques, mes émotions. En ce moment, je suis sur le module de visualisation. J’y apprends à me visualiser au bord de la mer, en forêt, en montagne, ou encore comme un bel arbre majestueux. Ce moment est mon premier moment de poésie du jour. C’est aussi une autre respiration, un moment au cours duquel je suis forcée d’être présente à moi, à mes douleurs, à mes bonheurs, à ce qui m’entoure, etc.

Quand je pratique seule, juste avec de la musique, j’en profite pour m’étirer avant de commencer, puis à respirer profondément, du ventre jusqu’à la gorge. Puis je braque le focus sur mes sensations corporelles (les zones de tension, ou celles de confort), puis sur les bruits (quand je suis dehors l’été c’est fantastique tout ce qu’on entend quand on y prête attention), puis sur les odeurs, puis à nouveau sur ma respiration normale, les battements du coeur… Et toujours cet exercice de ramener sa conscience juste sur ces points précis, en laissant aller les pensées qui se présentent. Prendre conscience qu’elles sont là, qu’elles provoquent des émotions… sans les juger, puis les laisser s’évanouir… reprendre le focus sur la respiration… Et sortir de sa méditation en étant apaisée, reboostée pour la journée qui s’annonce.

Je choisis de me lever très tôt le matin pour cette pratique car sinon je ne la fais pas de la journée, parce que je ne prends alors plus le temps… (Et c’est pareil pour tous les moments pour soi… On ne prend pas le temps). Cela m’aide à être tellement plus dans l’attention à ce qui se passe en moi et par ricochet, à ce qui m’entoure… à ceux qui m’entourent. La méditation m’aide à être meilleure envers moi, mais surtout envers les autres. C’est devenu un rituel indispensable à mon équilibre et mon bien-être.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s