Et si on parlait de...·Mes lectures

Cuisiner sans ego

Les lents mouvements de bras qui s’affairent pour laver, éplucher, détailler, remuer, égoutter, faire sauter. Les opérations de surveillance des frémissements, des bulles dans les faitouts, des grésillements et autres crépitements dans les woks et poêles; les odeurs d’oignon et d’ail cuits dans l’huile, l’imagination mise en marche pour assaisonner, épicer, exalter les goûts des céréales, des légumineuses, des légumes, la recherche de l’ingrédient secret pour magnifier un cake, une pâte à gâteau…

Cuisiner en faisant attention à tout cela, en présence à l’instant présent me fait le même effet que la balade dans ma colline: ça m’apaise. Mon cerveau relâche les tensions de la journée et l’inspiration peut m’éclairer subitement quand je remue une sauce dans une casserole. Je réfléchis à mes préoccupations, j’imagine des solutions, comme j’imagine une variante à la recette.

Au quotidien, je cuisine sans ego, sans souci de performance. Idem pour la marche. Pas de vue sur un éventuel succès, pas de masque à endosser… Juste soi qui cuisine ou qui marche, en lien avec son essence. C’est aussi la confiance qui est au coeur de ces actions. La confiance qui m’anime quand je vais marcher, parce que je sais qu’au bout, il y a le plaisir et le bien-être. La confiance dans mes gestes culinaires du quotidien. Je ne cherche pas l’extraordinaire, l’exquis… Je cherche à cuire ces légumes comme j’ai vu ma mère le faire, ou comme j’ai appris depuis tant d’années… À mon goût, à ceux des miens.

C’est en lisant le dernier livre de Laurent Gounelle que j’ai compris l’importance de réaliser ces activités d’où notre ego est absent. Cette prise de conscience renforce ma conviction qu’il existe une autre réalité que celle que l’on vit chaque jour. Que les activités telles que la méditation, la marche en conscience, la cuisine en pleine présence, ou toute autre nous permettent d’accéder à cette autre réalité, à notre réalité intérieure et profonde, et que c’est là, la clé du bien-être.et-tu-trouveras-le-tresor-qui-dort-en-toi

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s