Mes découvertes/mes réflexions·Mes lectures

De l’émerveillement

« (…) crois-tu que les fleurs sont animées par le besoin de se distinguer chacune sous la forme d’un « je » ? Elles sont fleurs, un point c’est tout. Elles offrent leur pollen aux abeilles sans qu’il n’y ait de petit « je » qui supplie : « Prenez le mien, il est supérieur à celui de la voisine. » Elles sont reliées à tout ce qui les entoure au moyen de leurs couleurs, de leur parfum. Et c’est ce qui permet à la vie de se prolonger à travers elles, grâce au vent, aux insectes.(…) » (de « Le jour où je me suis aimé pour de vrai » par Serge Marquis)

Elle est magnifique cette phrase! Je l’ai lue ce matin, en prenant mon petit-déjeuner et elle a embelli ma journée. C’est une telle évidence. Et c’est tellement incroyable, que nous, les humains, avec notre soi-disant cerveau supérieur à toutes les autres espèces vivantes de  cette planète, que nous ayons oublié cette évidente vérité: Exister en permettant à la vie de faire son oeuvre à travers nous!

J’avais idée d’écrire deux articles: l’un sur l’égo et l’autre sur la puissance de l’émerveillement. Et finalement, j’ai bien l’impression que les deux sont liés. Je m’explique:

J’ai lu l’autre jour un article d’un blog auquel je suis abonnée qui m’a également ouvert les yeux sur la capacité à s’émerveiller au quotidien (lien ici). Dans cet article, Sana dit que ta pensée fonde ton existence et parle de la loi d’attraction. Mais ce n’est pas cela qui me vient quand je pense à l’émerveillement. Cela fait quelques mois que je m’exerce à voir le beau, le positif dans chacune de mes journée. Mais s’émerveiller, oh là!, je n’en étais pas là. Et bien, cet article m’a fait comprendre la différence qui change tout entre juste « voir le beau » et s’émerveiller. Finalement la différence est la même qu’entre l’acte d’entendre et celui d’écouter: l’un se fait sans que vous y soyez présent, l’autre demande toute votre attention. Mais s’émerveiller est encore plus puissant: c’est non seulement être présent vraiment au beau dans les petites choses du quotidien, mais également prendre conscience de la grandeur de ce qui se passe sous vos yeux, de la puissance à l’oeuvre. Ainsi, je vous parle de la fleur qui résiste au froid, des feuilles d’automne qui enflamment les paysages de la région où j’habite, avec une intensité incroyable. Je vous parle de l’élève qui vous pose une question pertinente, ou celui qui fait une erreur qui va me permettre (moi l’enseignante) d’enseigner quelque chose de nouveau à l’ensemble du groupe. S’émerveiller et le partager (surtout le partager) rend la vie bien plus belle. (Le jour de cette semaine où je me suis émerveillée des capacités de quelques-uns mes élèves, j’ai vu des étonnements, des sourires et un climat de classe beaucoup moins agité que la veille.)s'émerveiller2

Alors vous me direz, il est où le lien avec l’ego? Et bien, pour pouvoir s’émerveiller, je pose l’hypothèse qu’il faut se défaire de ces couches d’ego qui comparent, qui mesurent, qui pèsent, qui jugent. ces couches d’ego qui vous font croire que vous êtes ces étiquettes qui vous collent à la peau, qui vous font sortir les griffes dès qu’il se sent menacé. Pour s’émerveiller, il faut reconnaître cet ego, le remercier d’être là pour vous défendre, mais lui dire de rentrer dans sa caverne. Parce que clairement, quand vous êtes occupés à juger, mesurer, peser, vous défendre, vous ne pouvez pas vous émerveiller. (Pour l’amusement, je vous partage ici un extrait du dernier ouvrage de Serge Marquis et de Pensouillard le hamster, que j’ai trouvé sur internet en libre accès Extrait pensouillard).

Alors pour conclure, je vous souhaite de vous émerveiller chaque jour, de plus en plus.

Belle soirée émerveillée et merveilleuse à tous         s'émerveiller3

Un commentaire sur “De l’émerveillement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s