Mes lectures

Lectures

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des deux derniers livres que j’ai lus. Deux romans mais pas que… Empreints de développement personnel et d’une philosophie du bonheur qui semble universelle: la présence à soi, l’instant présent.

couv-le jour où-MarquisLe premier est celui que j’ai terminé il y a quelques jours et qui m’a clairement fait comprendre ce qu’est l’égo. Il s’agit d’un livre du Dr Serge Marquis, Le jour où je me suis aimé pour de vrai. Le titre ne me semble pas très bien choisi, mais peut-être que je n’ai pas encore tout compris. Je vous mets ici le lien vers la page Babélio qui vous en donne un bon résumé: clic. En refermant ce livre, je me suis sentie heureuse d’avoir enfin compris pourquoi certaines situations pouvaient déclencher des réactions disproportionnées chez moi, mais aussi chez les autres. L’égo est un monstre qui pollue toutes nos pensées et nous tient prisonnier. Tant que nous n’en avons pas conscience, il nous contrôle et nous empêche d’être heureux. La théorie de l’auteur peut paraître surprenante, mais après réflexion, je la trouve très juste. C’est juste un autre point de vue sur nos façons de réagir qu’il me semble bon d’aller explorer.

Le second livre que je viens de commencer, mais dont l’histoire me transporte en esprit au Népal et vers le bien-être s’intitule Kilomètre Zéro de Maud Ankaoua. Premier roman de cette auteure, le style est simple et efficace. Là, pas de nouvelle théorie sur la philosophie de vie, mais juste une explication détaillée de la philosophie de vie bouddhiste, par des situations concrètes et des « exercices » que l’héroïne met en pratique au cours du trek népalais qu’elle décide de faire pour son amie. Ici encore, le lien vers la page Babélio clic.

couv-kilomètre0

Je n’ai lu que quelques chapitres, mais les rappels concernant nos priorités à mettre au centre de notre vie, mais aussi sur notre responsabilité face à la manière dont nous prenons les choses, sans accuser de manière irraisonnée l’autre de l’état émotionnel que nous ressentons sont précieux. Ce matin, j’ai d’ailleurs décider de réécrire mes véritables priorités, celles que je ne veux plus sacrifier, puis de réécrire ma vie rêvée.

Ces deux ouvrages me rappellent l’essentiel:

1- Je suis responsable de mes émotions,

2- Mon bonheur dépend à la fois de mes pensées, mais également de la route que je me fixe en accord avec mes valeurs.

Je vous souhaite un magnifique Noël à tous. Malgré les épreuves, accrochez-vous à vos ressentis du moment présent, lâchez votre mental qui ne fait que projeter ou regretter, ce qui est source de souffrance.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s