Mes lectures

Nos croyances

Je suis en train de lire ce roman, facile et agréable à lire: et j'ai dansé pieds nus dans ma tête.jpg

Il y a dans ce roman, beaucoup de recettes « bonheur » pour mieux vivre sa vie, en étant en accord avec soi. Alors, je sais bien qu’il ne suffit pas d’appliquer des recettes pour être heureux dans sa vie. Mais quelques principes présentés dans cet ouvrage sont intéressants et notamment celui sur les croyances limitantes que l’on entretient soi-même. Nous sommes envahis de croyances que nous avons intégrées tout au long de nos expériences de vie, mais aussi de croyances transmises par notre famille, nos amis, notre environnement social. Nous les avons faites nôtres, alors que nous ne sommes pas forcément en accord profond avec elles.

Dans cet ouvrage, il est préconisé de faire un examen précis et honnête de toutes nos croyances limitantes. Nous prenons ainsi conscience des entraves que nous posons nous-mêmes à nos actes. Il s’agit ensuite de transformer ces croyances, de formuler celles qui sont réellement les nôtres, du fond du coeur et de les intégrer à notre façon d’être.

J’ai commencé hier à lister certaines de mes croyances, notamment sur mon métier, mon avenir professionnel, mon rapport à l’argent, mon rapport à mes proches, etc… Cette première étape est déjà très éclairante sur tout ce qui peut entraver mes actions ou mettre des grains de sable dans mes relations aux autres. Mais la seconde étape est super chouette. En se posant un moment, lors d’une méditation par exemple, ou dans un moment de silence, prenez une de vos croyances et observez ce qui se passe en vous quand vous transformez cette croyance en quelque chose de plus positif. Notez la sensation corporelle d’ouverture et de bien-être qui émerge. Alors, vous pouvez écrire votre nouvelle croyance… Et la relire autant de fois qu’il le faudra pour que votre esprit et votre corps l’intègre.

Exemple? Actuellement, une de mes croyances est que mon travail actuel de fonctionnaire me retient prisonnière, et qu’il va être difficile pour moi de le quitter pour suivre ma nouvelle orientation vers la sophrologie. J’ai transformé cela en envisageant une toute autre manière de le quitter: temps partiel avec activité parallèle au sein de mon association… Et là, l’horizon s’éclaire.

Et vous, quelles sont vos croyances limitantes?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s