Mes découvertes/mes réflexions

Ré-actions vs Soi-même

Sommes-nous nos réactions? Le terme réaction en lui-même exprime que c’est une action qui se produit en lien avec l’extérieur. Elle survient quand nous sommes sollicités par une autre personne ou par notre environnement qu’il soit familial, personnel ou professionnel. Alors sommes-nous égaux à la somme de nos réactions? Comme ce sont des actions qui sont déterminées par notre extérieur, j’affirme que non. Elles ne sont que la somme de ce que nous avons appris au cours de notre existence, elles ne sont que des actes de défense ou de désir de partage (c’est selon) que nous avons appris et intériorisés depuis tout petits. Bien sûr, nos réactions révèlent nos blessures, nos manques, nos failles. Nos expériences ont façonné nos schémas réactionnels, parce qu’à un moment donné, nous avons trouvé qu’ils étaient une réponse sans doute suffisamment satisfaisante pour la situation du moment. Alors souvent, nous la reproduisons dans des situations que notre mental analyse comme similaires… Et bien sûr, nous nous rendons compte souvent que ces réponses automatiques (réactionnelles) ne sont pas les bonnes… mais c’est trop tard.

Mais définir quelqu’un par rapport à ses réactions est réducteur. Alors j’entends les protestations: la personne qui râle tout le temps, ou celle qui se met en colère dès qu’il sent un désaccord, ou la personne qui sourit tout le temps, tout cela est bien un indicateur de ce qu’elles sont, non? Et là encore, je dis non. C’est un indicateur non pas de ce qu’elles sont en général (car tous, nous avons compris que nous avons plusieurs facettes, que nous avons des défauts et des qualités, que notre humeur et nos émotions varient tout au long de la journée), mais juste de l’état émotionnel dans lequel elles se trouvent à ce moment-là, dans cet environnement précis. Et bien sûr que la personne que vous ne voyez que dans son environnement professionnel ne réagira pas de la même manière quand elle sera avec d’autres personnes un dimanche quand elle est détendue. Donc NON! Nous ne sommes pas nos réactions… Nous ne sommes pas nos émotions. Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de travailler et de progresser dans nos réactions à certaines situations (Sans doute au prix d’un travail sur soi, d’une progression lente et parfois difficile). Mais il n’ ya qu’à voir les rayons Développement personnel des librairies pour s’en convaincre: 21 jours pour arrêter de râler, 21 jours pour lâcher-prise, etc… 

Et vous? Quelles réactions aux autres souhaitez-vous changer ? N’hésitez pas à commenter.

Belle journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s