Au fil de l'eau...·Mes découvertes/mes réflexions

Changer de paradigme

Bonjour à tous.

J’aime bien ce mot « paradigme ». Paradigme comme monde, ou arrière-plan de connaissances, « fond de schémas de pensées », système de croyances… Je ne sais pas comment l’expliquer autrement. Et je n’ai pas envie de vous copier ici la définition du dictionnaire. Quoiqu’il en soit, je vous invite à changer de paradigme.

Vous êtes-vous déjà interrogés sur ce qui motivait profondément vos actions et vos pensées? Je veux dire: Qu’est ce qui fait que vous agissez comme vous le faites, et même… qu’est-ce qui fait que vous pensez comme vous pensez? Je précise encore: Agissez-vous avec l’énergie de la peur, ou avec l’énergie de l’amour? Ah! Y voyez-vous plus clair? Quand on commence à se poser cette question, nous plongeons dans un abîme de prises de conscience vertigineux. On peut se rendre compte, comme moi, que souvent, ce qui nous pousse à agir ou à répondre, c’est la peur. Mais il existe ces personnes, qui la plupart du temps agissent par amour. Elles sont peu nombreuses. Mais il est facile de les reconnaître: elles rayonnent, elles sourient, elles ne râlent pas. Ces personnes semblent juste heureuses d’être. Il y a également celles qui agissent tantôt selon la peur, et tantôt selon l’amour… des personnes en transition, en chemin, qui progressent vers la lumière.

Quand vous prenez conscience de l’énergie qui animent vos actions et vos pensées, vous comprenez mieux d’où vient cette rigidité qui caractérise votre corps et vos réactions. Vous intégrez à quel point vous vivez dans la résistance aux autres, aux changements, à vous-mêmes et au mouvement de la vie. Vous prenez conscience magnifiquement que tout est plus fluide et plus léger quand vous avez pour objectif de rester souple et dans l’énergie d’amour.

Longtemps, je n’ai pas compris ce que cela voulait dire. Je me disais: « C’est bien joli tout cela, j’aimerais être comme le Dalaï Lama, à aimer tout le monde tout le temps. Mais je suis humaine et je suis entourée d’humains, dont beaucoup sont égocentriques, peu bienveillants et tolérants. » Or, il ne s’agit pas des autres. Il sait de SOI. Agir avec l’énergie de l’Amour, c’est prendre conscience de la peur qui se cache derrière nos pensées. Ainsi, quand je suis autoritaire au travail, c’est la peur de ne pas être efficace, compétente qui m’agit. Si je choisis la voie de l’amour, je vais au travail avec de la légèreté, parce que l’amour s’applique déjà à moi-même (et c’est déjà une belle victoire: tolérance, bienveillance et compassion pour soi). Mais c’est aussi prendre la mesure de ce que l’on sait faire, de ce que l’on fait. C’est observer les faits avec l’énergie du masculin: je suis diplômée, j’ai de l’expérience, je fais ce qu’il faut, ou en tout cas ce que je sais faire du mieux que je peux. Après cela, c’est laisser tomber le jugement, la comparaison … et la dévalorisation. Oublier la peur et avancer avec amour vers les autres. Ça change tout.

C’est pour moi une grande révélation. Souvent, j’entends (et moi-même, j’en fus longtemps une grande utilisatrice) l’excuse des victimes: « Ce n’est pas moi, c’est à cause de … (mon travail, mon patron, les autres, etc). Et bien, je découvre cela au plus profond de moi: cela ne vient pas des autres, ni de l’extérieur… mais exclusivement de soi, de notre intérieur. S’ouvrir et agir avec l’énergie positive du mouvement de la vie, ne plus donner la voix à l’énergie de la peur et choisir de penser avec « amour » rend plus léger et plus heureux. Amour, cela signifie par exemple ne plus dire « je ne veux pas » mais « je choisis de … ». C’est aussi choisir de nourrir sainement son corps, ou de faire du sport, non pas par peur de tomber malade, mais parce que nous aimons notre corps et souhaitons lui apporter du meilleur, parce que nous aimons bouger et faire une activité physique. Alors, je sais bien que cet article ne peut pas rendre compte de la réalité de ce que je vis et que vous devez lire partout ce genre de propos… Mais je ne peux que vous invitez à vous interrogez sur ce qui vous motive dans la vie à agir et à essayer de changer ce schéma de pensée par la peur.

Je vous souhaite à tous une belle journée.

L’amour est ce avec quoi nous sommes nés. la peur est ce que nous avons appris. Le parcours spirituel est de désapprendre la peur et d’accepter le retour de l’amour dans nos coeurs. Marianne Williamson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s