Au fil de l'eau...·poésie

Moments de rien

J’ai cette chance d’avoir des vacances comme les enfants. Et souvent, lors de ces petites périodes de vacances, je remplis mon temps. Je prévois tous ces rendez-vous que je n’ai pas le temps de poser quand je travaille: médecins, coiffeurs, vétérinaires, garagiste,… Parallèlement à cela, je travaille à mes articles, à mes formations, je lis, je vais marcher, je prends le temps de prendre soin de mes relations amicales… Je m’occupe de la maison, du ménage, des rangements. Bref! Je ne vois jamais mes journées passer. Je suis très occupée et cela me va parfaitement bien.

Mais un jour que mon moral était plutôt bas, un jour de travail, mon fils m’a « secoué les puces ». Mais enfin maman, tu ressasses tes soucis et même si tu fais plein de choses, jamais tu ne te poses tranquille. Tu médites, tu fais de la sophrologie, mais jamais tu ne fais rien! Et ce n’est pas comme ça qu’on avance sur ses problèmes. Mon fils, (17 ans)!!! Alors, j’ai réfléchi à ce qu’il me disait. Et je me suis rendue compte qu’il avait raison. Il m’est très difficile de ne rien faire, très difficile de m’ennuyer.

Il se trouve que ces derniers jours, je me suis obligée à cela… Très compliqué de passer des « moments de rien ». J’ai tendance à consulter mon téléphone, mon ordinateur, à lire, à téléphoner, à aller marcher. Bref! La fuite en avant pour éviter de se confronter au vide. Mais depuis hier, j’ai réussi. je me suis posée au soleil sur ma chaise longue, avec à mes côtés livre, téléphone, ordinateur etc. Mais j’ai commencé par tout poser et à regarder le ciel bleu et les branches de pin pleines de pollen. Et le temps est passé sans que je m’en aperçoive. J’ai écouté le chant des oiseaux, j’ai remarqué les papillons et les bourdons, les fourmis. J’ai laissé les rayons du soleil chauffer doucement mes joues, mes jambes. Et c’est vraiment fantastique. J’ai observé tout ce qui vit autour de moi et c’est grand, et c’est beau. Je me sens sens parfaitement vivante et en paix. Je redécouvre la magie à chaque printemps, quand je prends ces quelques temps de rien.

Le seul problème, c’est de se remettre en activité par la suite. C’est tellement bien, tellement bon que l’on n’a plus envie que cela s’arrête. Alors tous les projets, toutes les idées passent… et s’envolent. Ils se dissolvent dans cette magie de la contemplation. Heureusement, les idées reviennent plus tard, quand je me remets … enfin … en action.

À tous, je souhaite de passer de merveilleux moments de rien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s