Au fil de l'eau...·Non classé·poésie

Connexion

Aujourd’hui, je vous raconte un épisode qui m’interroge encore. Il concerne mon chat Guizmo. Ce chat est arrivé dans notre vie de manière imprévue, il y a plus de 13 ans maintenant. Je l’ai ramené chez nous un matin, parce qu’il traînait autour de l’école où je travaillais et cherchait à manger. Un collègue me dit qu’il doit appeler la fourrière car ça fait deux semaines au moins, que ces deux chats (il y avait sa soeur avec lui) vagabondent autour de l’école. Ni une, ni deux, avec les enfants, nous décidons de le « sauver ». Sa soeur sera prise chez une de nos voisines. Mais ce n’est pas cela que je veux vous raconter.

Non ce que j’ai envie de partager avec vous, c’est une aventure qui nous est arrivée il y a environ deux mois. Vous le savez peut-être, j’ai changé de région en août de cette année et en attendant d’emménager dans ma future maison, je suis hébergée chez mes parents. Mes deux chats et moi. Le hic, c’est que chez mes parents, il ya un chien… et mes deux chats n’ont pas du tout l’habitude… Ni le chien d’avoir des chats chez lui. Cohabitation qui s’annonce compliquée. Pendant un mois et demi environ, ils s’observent mais s’évitent. Le chien a bien essayé de les chasser mais mes parents veillent au grain. Tout se déroule (selon nous) à peu près bien malgré tout. Mais un jour, Guizmo, le plus âgé de mes deux chats, part et reste absent plusieurs jours. (Une semaine environ). Pas d’inquiétude, il l’a déjà fait plusieurs fois quand il était plus jeune. je me dis qu’il visite son nouveau territoire. Quand il revient, je le choie, je le câline. Mes parents sont aux petits soins. Mais 3 jours plus tard, rebelote! Il disparaît à nouveaux: une semaine, 10 jours, deux semaines… Trois semaines. Je suis triste car je commence à me dire qu’il est parti chercher meilleure maison ailleurs, un endroit sans chien… ou pire, qu’il s’est fait écraser par une voiture et qu’il gît dans un fossé quelque part. Bref! Je commence à perdre espoir de le revoir un jour.

Mais ce vendredi soir, après le travail, mes parents m’appellent pour me dire que le chat a été retrouvé et qu’il va bien! Incroyable! Ils vont le chercher car il est dans un champ près de chez une de leur amis. QUOI? Mais que fait le chat à 5 km de chez mes parents…. chez une de leurs amis? Comprends rien! Bref! Je m’y rends le plus vite possible et là, mes parents, les propriétaires de la ferme, l’amie me disent qu’il s’est à nouveau échappé, qu’il a mordu ma mère au sang quand ils ont approché la caisse de transport, au moment où ils ont réussi à l’attraper dans l’arbre où il s’était réfugié. C’est pas gagné cette histoire. Je l’appelle puisque je ne le vois pas…. Il répond (il miaule quoi!) Il sort de sa cachette et passe en courant devant moi. Je l’appelle à nouveau. Il miaule. Il miaule et marche devant moi qui le suis. Il semble ne pas vouloir venir vers moi. Je le suis. Mais je désespère et me dis qu’il ne veut pas revenir alors je m’arrête de marcher derrière lui… Il s’arrête aussi et me regarde. À nouveau je fais un pas vers lui, il reprend sa marche devant moi. À plusieurs reprises, je m’arrête, lui aussi… Comme s’il voulait que je le suive. Près d’un petit bosquet, il s’engouffre sous les ronces… mais moi je ne peux pas le suivre (et il continue de me « parler », il miaule). Je lui dis que je ne peux pas le suivre. Alors je contourne le bosquet et suit sa marche des yeux. Il s’arrête. Je m’arrête. On se regarde. Je m’assois et j’attends. Il miaule. Comme s’il voulait me montrer quelque chose. (Je saurais par la suite qu’il semble qu’il se réfugiait là depuis quelques jours). Finalement, il vient me rejoindre et se laisse caresser. Il tourne autour de mes jambes. Je le prends dans mes bras et je lui dis que je vais le ramener à la maison. Il se laisse faire.

Nous sommes rentrés chez mes parents et il n’est plus reparti jusqu’à ce jour. Il était affamé et là, il a eu tous les égards que l’on donne à une personne disparue: caresses, double rations, gourmandises, etc…

Les questions qui restent après cet épisode sont celles-ci: 1) Quelle était la probabilité qu’il se réfugie chez des amis de mes parents, à 5 km de chez eux? Il aurait pu se perdre n’importe où dans ce rayon de 5 km (ou même plus). Et 2) A-t-il vraiment communiqué avec moi? Est-ce que j’ai bien compris son message? Souhaitait-il vraiment que je le retrouve? Cela m’emmène plus loin: Est-ce que parce que ce sont des amis de mes parents, il a pu sentir des résidus de leur odeur, ou tout autre signe de leur présence à cet endroit? Est-ce que finalement, il n’était pas du tout perdu, mais qu’il voulait me transmettre son message de mécontentement? (chien, rythme de vie où je n’étais plus très présente avec eux)? Je ne le saurai jamais, mais je trouve cette anecdote magique: J’ai ressenti cette connexion d’animal à homme (enfin femme, je suis) et j’ai trouvé ça incroyable. Autant vous dire que ces chats, qui étaient déjà très précieux pour moi, le sont encore plus.

Si vous en avez, merci de nous partager vos histoires magiques avec vos animaux de compagnie.

Bonne journée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s