Témoignages d'une guérisseuse en herbe

Comment suis-je devenue guérisseuse…

Je vais essayer d’être succincte et de ne pas me perdre dans tous les méandres des expériences que j’ai vécues depuis ce début d’année 2021… sinon il me faudra au moins trois articles pour tout expliquer en détail.

Je ne sais même pas trop par où commencer. Je crois que le début de mon aventure a sa place en septembre 2020. Un soir de ce début d’automne, je participe à un groupe de médiumnité. Ce sont des séances en petits groupes au cours desquelles la médium canalise des messages des guides pour les personnes présentes. Ils répondent à une question précise pour chaque participant ou délivrent un message s’il n’y a pas de question. C’est ma deuxième participation et je suis vraiment époustouflée par la justesse des messages que j’ai reçus la fois précédente. Je suis donc dans une grande attente cette fois-là. Quand vient mon tour, les guides m’apprennent que je me suis incarnée ici dans cette vie présente pour travailler, guérir avec mes mains. J’ai cette capacité et je dois maintenant me mettre en route vers cela.

Choc! (Enfin pas vraiment, car j’avais déjà eu des messages m’indiquant quelque chose de cet ordre-là, mais jamais aussi précisément.) Je ne ressens rien dans mes mains, je ne vois pas. Parallèlement à cet événement, je suis depuis début septembre une formation d’initiation à la lecture du tarot de Marseille. Par cette formation, j’apprends à écouter de mieux en mieux mon intuition. Ce détail a son importance car le tarot joue un rôle dans l’émergence de ma capacité de guérisseuse. Mais nous en reparlerons plus loin.

En novembre, la thérapeute énergéticienne que je vais voir à titre personnel me contacte par mail pour me dire qu’elle a reçu le message qu’elle doit me former, moi et une autre personne, pour devenir guérisseuse. (Avec cette autre personne, nous formerons son premier binôme d’élèves.) Nous sommes formées ensemble car nous avons à résoudre un « noeud karmique » qui nous bloque dans nos capacités.(Je vous raconterai peut-être cela dans un autre article).

31 décembre 2020: je suis en Auvergne avec deux grandes amies. Nous nous amusons à tirer les cartes du tarot, chacune notre tour. Quand vient mon tour, je lis « tes mains, tes mains, tes mains ». Je dis à mes amies: « Oui, oui, mes mains, mes mains… mais moi, je ne sens rien ». Mes amies qui ne sont pas au courant du message transmis en septembre me demandent d’expliquer. L’une d’elle (plutôt sceptique sur tous ces « trucs ésotériques ») m’invite à essayer avec elle. Et là! Incroyable! Je commence à ressentir beaucoup, beaucoup de sensations dans mon corps, et mon amie ressent beaucoup de chaleur là où je passe mes mains (sans la toucher je précise). (La chaleur n’est pas nécessairement le ressenti des patients. Cela dépend de chacun).

En février 2021, je découvre que je suis également « passeuse d’âme ». Je suis ici pour permettre aux défunts qui n’ont pas rejoint la lumière pour diverses raisons, d’enfin passer de « l’autre côté ». Pour faire court, j’ai découvert cette capacité parce qu’une femme ayant travaillé dans la maison où je passais la nuit, il y a longtemps, m’a « envoyé » ses souvenirs (un peu effrayants) dans mes rêves. Je n’ai pas fait passer cette personne cette nuit-là, car je ne savais pas trop ce que cela voulait dire et qu’ensuite j’ai quitté l’endroit. Mais quand je suis arrivée chez moi, il y avait une autre « entité ». C’était une âme effrayée et en colère qui m’a vraiment fait peur. Comme je ne savais pas comment faire, j’ai mis une semaine à enfin accepter cette capacité et à lâcher prise. Et ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai pu la faire passer. Depuis, j’ai suivi une formation qui m’a permis d’accepter totalement et de dédramatiser cette compétence.

En mars, je comprends également que je canalise des messages des guides pour certaines personnes mais également sur l’état du monde actuel. Cette capacité n’est pas encore tout à fait mûre car mon esprit humain (mon mental) a tendance à faire barrage.

Depuis je travaille beaucoup pour progresser. Plus je pratique, plus je gagne en assurance et en confiance. Les résultats sur les personnes sont aussi très encourageants, et mes soins évoluent constamment.

Être guérisseuse n’est pas forcément toujours confortable et pour l’instant, je n’en vis pas. Mais je me sens vraiment moi-même en réalisant enfin ce pour quoi je suis ici et cela me comble entièrement. Je trouve la Vie magique et magnifique et je suis en infinie gratitude pour tout cela.

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout. Avec tout mon amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s