poésie

Mon miracle morning

J’avais déjà écrit un article sur Mon miracle morning. Ici, je vous parle des évolutions de mes petites habitudes du matin.

Depuis plus d’un an maintenant, je pratique ma version à moi du Miracle morning de Hal Elrod. Chaque matin, je me lève à 5h45 et commence ma journée par 5/6 mn d’étirements très doux. Ils ont le mérite de faire circuler l’énergie dans tout le corps et de dérouiller les articulations. Puis, je prépare mon petit-déjeuner (le plus « healthy » possible: fruits frais, oléagineux, céréales sans gluten et thé. Parfois un yaourt ou du fromage ou un oeuf, pour les protéines animales.) Ce petit-déjeuner, j’en fais un petit moment magique avec une jolie musique (souvent du piano) et j’essaie de faire tout cela en conscience. Ensuite douche, maquillage, habillage. Et enfin, je termine par ma méditation du matin (entre 10 et 15 mn selon le temps qu’il me reste avant de partir au travail). Le week-end, quand j’ai un peu plus de temps, (je me lève plus tard en général) je lis un magazine inspirant (comme Simple Things ou Happinez). Mais ce que j’adore et qui me met de la joie dans le coeur, c’est de pratiquer la gratitude: envers les oiseaux, le soleil, les arbres, ou envers ceux qui m’ont offert un moment agréable la veille. Depuis que je pratique cela, je commence mes journées d’une bien plus façon.

Et vous, vous faites comment le matin?

poésie

Présence

Humeur du jour: Être là, présente, sans critique, sans jugement, sans étiquettes. Abandonner le mental et l’ego, laisser la place à l’émerveillement… ÊTRE tout simplement.

Et vous… Quelle couleur donnez-vous à votre journée?

Tempête Brignogan
Présence à soi

 

poésie

Mon arbre secret

J’ai découvert au cours de ma dernière balade sous un magnifique soleil d’automne mon arbre. Il était là, au bout d’un champ d’oliviers, son tronc formant un parfait fauteuil pour que je puisse m’y asseoir et contempler le paysage de la colline. Parfait bonheur de pouvoir contempler à l’abri de ses feuilles et dans les bras de son tronc, le ciel si bleu, coloré en or par ses feuilles de fin novembre.

poésie

Bonheur de Neige

L’autre jour, il a neigé chez nous. C’était très inattendu, car nous n’avons pas eu de pluie depuis longtemps. Quel bonheur de découvrir le jardin sous la neige, en ouvrant les volets. Et quelle chance que cela soit un samedi… L’ouverture d’un week end magique, car inhabituel: le silence feutré de la campagne, sans voiture qui circule dans le quartier (tout est paralysé ici quand il neige); le bruit crissant de mes pas quand je suis la première à poser mes empreintes comme sur le sol de la Lune; le froid qui pique les joues, la joie que j’ai d’annoncer la nouvelle à mon grand fils adolescent, qui se lève d’un bond pour en profiter (et il n’est que 9h00 du matin!!! Au passage, son cours de maths du samedi a été annulé, alors double joie!)… Et toute la journée qui se trouve transformée par la grâce de cette neige inattendue: petit chocolat chaud l’après-midi, devant un film, enveloppés dans le plaid sur le canapé. (Pour être honnête, ça c’était pour le lendemain, car le jour où il a neigé, une belle amie de Bretagne était venue me rendre visite. Nous avons d’ailleurs découvert Lourmarin, tout tranquille, sans l’habituelle foule du week-end. Tout le monde était resté chez soi).

Je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce bonheur inattendu et magique de la neige, qui a transformé les énergies de ce week-end là. Merveilleux souvenir à garder précieusement, à ranger avec mes autres pépites de la vie.

Douce soirée à tous

poésie

Ronronthérapie, bubullothérapie et autres thérapies personnelles

Poser la tête près de votre chat qui ronronne

Observer votre poisson rouge (Bubulle) qui vient faire coucou à la surface du bassin

Regarder les derniers cosmos du potager braver fièrement l’automne qui arrive et resplendir jusqu’à la fin de leurs jolies couleurs

Écouter les grillons qui se trompent et croient que c’est encore l’été

Discuter avec une amie qui vous écoute vraiment

Les petits riens sont des pansements précieux.

poésie

Des films

Cette semaine, nous avons profité de deux soirées en famille pour regarder deux jolis films plein de poésie. Les deux ont beaucoup plu à tous les membres de ma famille, y compris mes deux ados… Est-ce parce que nous cultivons le regard émerveillé sur les petites choses de la vie? Je le crois.

Le premier est un film sorti en 2017. Il est plein de poésie de par l’histoire qu’il raconte, mais également par la réalisation et les prises de vues dans les jardins qui sont magnifiques. Il s’agit de Le merveilleux jardin secret de Bella Brown. Certains diront que c’est un film gentillet. Peut-être. C’est sûr que si vous recherchez de l’action, et du suspense, ce film en manque singulièrement. Mais si comme moi, vous recherchez des histoires qui parlent d’Être, et non pas d’Avoir. des histoires qui vous racontent un chemin de vie pour aller vers le bonheur, celui-là vous ravira.

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Bella Brown est une jeune femme pétillante, mais la vie n’est pas tendre avec elle. Alors qu’elle se voit menacée d’expulsion si elle ne s’occupe pas de son jardin totalement laissé à l’abandon, elle fait la connaissance de son riche voisin, Alfie Stephenson, un terrible grincheux qui s’avère être également un horticulteur hors-pair.
Le second film que nous avons revu avec plaisir, c’est bien évidemment Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Celui-là, nous l’avons toujours adoré. Il nous remet en mémoire toutes les petites joies de vie dont on se délecte enfant. Combien de fois j’ai entendu mon homme, ou moi-même dire « Ah oui, moi aussi, j’adorais faire cela ». Hier, je me suis souvenue de ces rideaux de perles qu’il y avait aux portes chez certaines personnes. Quand il y en avait, je passais mon temps à les faire tinter et à les faire glisser entre mes doigts.
Amélie Poulain est un de mes films fétiches parce qu’il m’invite à prendre le temps, et à regarder la vie avec des yeux d’enfants. Il m’invite aussi à garder  confiance en la vie et en moi-même. Ce film titille aussi la gentille malice que l’on peut avoir au fond du coeur pour se venger de quelqu’un que l’on n’aime pas. Les passages où Amélie se venge du voisin en coupant la télé pendant le match de foot, ou ceux où elle joue des tours à l’épicier méchant me ravissent tout simplement. Rien qu’à y repenser, j’ai le sourire aux lèvres.

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s’est fixé un but : faire le bien de ceux qui l’entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence.
Le chemin d’Amélie est jalonné de rencontres : Georgette, la buraliste hypocondriaque ; Lucien, le commis d’épicerie ; Madeleine Wallace, la concierge portée sur le porto et les chiens empaillés ; Raymond Dufayel alias « l’homme de verre », son voisin qui ne vit qu’à travers une reproduction d’un tableau de Renoir.
Cette quête du bonheur amène Amélie à faire la connaissance de Nino Quincampoix, un étrange « prince charmant ». Celui-ci partage son temps entre un train fantôme et un sex-shop, et cherche à identifier un inconnu dont la photo réapparaît sans cesse dans plusieurs cabines de Photomaton.
Alors voilà, si vous aussi, vous voulez plonger dans des petits bonheurs de la vie, je vous invite à regarder ces deux films-là.
Magnifique journée à vous